Divers |

Le vendredi 8 mai dernier le club de pêche d'Eppenbrunn ASV fêtait les 10 ans de ce parcours transfrontalier de découverte de la nature entre Eppenbrunn et Walschbronn. Plusieurs officiels, maires des communes attenantes au chemin, anciens responsables ainsi qu'une délégation du conseil municipal de Walschbronn étaient présents.

C'est devant une trentaine de personnes dans le jardin de l'hôtel-restaurant Kupper à Eppenbrunn que la maire de la communauté de Commune de Pirmasens-Land, Silvia Seebach, a fait remarqué dans son discours d'accueil que seul un tiers des ruisseaux est en bon état écologique. Mais le ruisseau d'Eppenbrunn, et la Trualbe qui va jusqu'à Walschbronn, font partie des ruisseaux propres et poissonneux.

Ensuite Roland Rupprecht, président du ASV club de pêche d'Eppenbrunn, retraça l'histoire de ce projet. C'est en 2002, lors du 25ème anniversaire de ce dernier, que naquit l'idée d'un chemin de découverte le long du ruisseau pour compléter l'attrait touristique du parc et de l'étang d'Eppenbrunn. Le ruisseau étant sous la responsabilité de la communauté de communes Pirmasens-Land, le prédecesseur de Mme Seebach, Roland Haag, qui était également présent ce 8 mai 2015, fut séduit par cette idée et proposa d'emprunter le parcours de la piste cyclable Eppenbrunn-Walschbronn déjà existante. Gilbert Nominé et Edouard Jung, respectivement maire et 1er adjoint de Walschbronn en ce temps là, eurent écho de ce projet et l'adoptèrent sans hésitation. Ainsi ce parcours transfrontalier fut planifié jusqu'à Walschbronn et devint un projet européen. Le nom proposé par le garde-forestier d'Eppenbrunn fut adopté: "Bach ohne Grenzen - Ruisseau sans frontière".

Après de nombreuses demandes auprès des autorités d'état, le financement fut finalement assuré par le programme européen "Leader+", et la machine se mit en route. Des stations, aires de repos, panneaux et flyer dans les deux langues furent installés le long du parcours. Le club de pêche, aidé par la communauté de communes et l'office des forêts de Wasgau, y passa plus de 800 heures. Edouard Jung de Walschbronn participa activement aux traductions.

Enfin le 15 mai 2005 Kurt Beck, le Ministre-président de Rhénanie-Palatinat de l'époque, inaugura ce chemin d'une longueur totale de 14km débutant au "Stüdenbachtalweiher" à Eppenbrunn pour aboutir au terrain de tennis à Walschbronn. Depuis, de nombreux touristes et amoureux de la nature peuvent y entendre le sifflement du martin-pêcheur ou peut-être même le voir, observer le héron cendré pendant sa quête de nourriture, observer les habitants des hôtels à insectes, tonifier leur circulation sanguine avec un bain de pieds dans la Trualbe fraiche et découvrir bien d'autres surprises.

Pour ce 10ème anniversaire, le maire d'Eppenbrunn, Thomas Iraschko, souligna les liens d'amitiés créés entre la population d'Eppenbrunn, des villages attenants et de Walschbronn grâce à ce parcours et la valeur symbolique de cette journée du 8 mai pour la fête de l'anniversaire de ce projet franco-allemand. Dans cet esprit il remit en cadeau une chronique locale du village d'Eppenbrunn à son collègue de Walschbronn, Christian Schwalbach. Ce dernier, dans son discours de remerciement, évoqua un autre projet franco-allemand abouti: la piste cyclable Bitche-Pirmasens "Le vent dans le dos - Rückenwind" qui suit également le même parcours entre Walschbronn et Eppenbrunn. Celle-ci fut co-financée par la "Communauté de Communes du Pays de Bitche", porteuse du projet, par le "Conseil géneral de Moselle" et par des fonds européens Interreg. Christian Schwalbach insista sur la nécessité de poursuivre le soutien de ces projets transfrontaliers.

Après une petite collation préparée par l'hôtel-restaurant Kupper, les participants empruntèrent symboliquement le parcours en voiture jusqu'au terrain de tennis à Walschbronn ou le conseil municipal local a également préparé quelques amuse-bouches et boissons.

Le président du club de pêche ASV en profita pour remettre quelques récompenses suite au concours de "Bach ohne Grenzen - Ruisseau sans frontière" dont la question était: "En quelle année Hans Kupper et Sébastien Fabing ont-ils repris leur restaurant respectif". Un premier prix a été décerné à Benoit Burgun de Walschbronn, soit un bon d'achât de 50€ dans l'hôtel-restaurant Kupper. Un autre premier prix de 50€ dans l'Auberge du Château à Walschbronn a été remis à Annika Redling d'Eppenbrunn représentée par son grand-père Hans Bender. Un deuxième prix de 30€ chez Kupper a été attribué à Niklas Becker de Cuxhaven et un dernier chez Fabing à Peter Schwarz d'Eppenbrunn. Les cadeaux ont été offerts par les deux restaurants.

Étaient également présents lors de cette cérémonie: le président de l'arrondissement rural Rhénanie-Palatinat, Hans-Jörg Duppré et la députée CDU Dr. Suzanne Ganster.

Texte et photos de Christian Klein.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour bénéficier des services d'applications tiers. En savoir plus. Accepter