Village |

Depuis samedi 16 mai les frontières entre l'Allemagne et la France sont à nouveau toutes ouvertes pour les travailleurs frontaliers après que la crise sanitaire due au Covid-19 s'est quelque peu stabilisée des deux cotés. C'est avec soulagement qu'ils ont appris la nouvelle. Un accueil symbolique par des élus des deux cotés de la frontière a eu lieu ce lundi 18 mai à l'ancienne douane de Kröppen pour les travailleurs frontaliers. Le maire, Christian Schwalbach, et une délégation du conseil municipal étaient présents.

"Bienvenue à nos amis français". C'est avec ce panneau de bienvenue que les frontaliers ont été accueilli lors de leur premier passage depuis 2 mois. Silvia Seebach, maire de la communauté de communes de Pirmasens-Land, le maire de Kröppen, Stephen Schwartz, et les maires des villages voisins, accompagnés par les élus francais, ont remis un petit flyer de bienvenue avec une petite sucrerie à chaque passant. Si l'amitié franco-allemande a été quelque peu égratignée lors de cette crise sanitaire par quelques incivilités envers les français sur le sol allemand, entre Walschbronn et Kröppen ce sont d’heureuses retrouvailles et ça se voyait sur les visages souriants. Cette réouverture permettra à chacun, des deux côtés de la frontière, de retrouver ses repères, construits sur de longues années d'échanges. Vive l'amitié franco-allemande !

Christian Schwalbach était le premier à monter au créneau et se dit très satisfait de l'aboutissement de ce combat pour la réouverture des frontières, notamment celle de Walschbronn-Kröppen, entrepris avec la députée Nicole Trisse et d'autres élus du Pays de Bitche avec des courriers et des échanges réguliers. C'est aussi grâce au soutien des élus allemands, certe un peu timide au début, que toutes ces revendications ont porté leurs fruits. Les quelques 500 travailleurs frontaliers, traversant d'habitude quotidiennement la frontière à Kröppen, devaient faire un détour jusqu'à 40km pour arriver sur leur lieu de travail, sans compter les bouchons lors des contrôles à la frontière de Hornbach, seul passage ayant été ouvert pour le Pays de Bitche.

Il faut néanmoins préciser que les frontières entre l'Allemagne et la France restent officiellement fermées sauf pour des raisons professionnelles, comme les travailleurs frontaliers, raisons médicales ou familiales dans les deux sens. Il n'est donc pas encore possible de faire ses courses en Allemagne et ce jusqu'au 15 juin au moins.

Photos: Silvia Seebach, Pascal Jung.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour bénéficier des services d'applications tiers. En savoir plus. Accepter