Village |

Monsieur le Sous-Préfet, Christophe SALIN, était présent ce vendredi 28 janvier 2022 à Walschbronn pour une réunion d’échanges sur les projets communaux et une visite de chantier des travaux entamés sur le site du château du Weckersburg depuis le mois d’octobre 2021.

La partie gros-œuvre et la surélévation de la tour avec la mise en place de la charpente couverture sont quasiment terminées.

Il y a un an, début 2021, le Sous-Préfet, était venu sur l’invitation du Maire pour une présentation du projet du château qui avait particulièrement retenu son attention et débouché sur un soutien de 50% de la part de l’Etat via la Dotation d’Equipement des Territoires ruraux. Le Maire, Christian SCHWALBACH, a d’ailleurs rappelé que ce soutien important de l’Etat représentant 90 000 euros d’aide ainsi que le soutien de la Région Grand est, du Département, de l’Europe (via LEADER) et de la Fondation du patrimoine permet à la commune de réaliser ce projet ambitieux.

Un temps d’échanges a été consacré à la présentation de l’état d’avancement du travail scénographique en cours qui mobilise de nombreux acteurs dont la section locale du Pays de Bitche de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Lorraine, le Parc naturel des Vosges du Nord et l’Office de tourisme du Pays de Bitche, particulièrement impliqués dans ce projet.

La mise en place de dispositifs scénographiques prévue pour l’été 2022 permettra une mise en valeur du site pour différents types de visiteurs. En complémentarité de ce projet, un verger pédagogique sera mis en place en partenariat avec la société d’arboriculture de Walschbronn.

Monsieur le Sous-Préfet, Christophe SALIN, a souligné que cet « aménagement profitera en premier lieu aux gens du village », rendra le site encore plus attractif pour les touristes et participera à un plan cohérent d’aménagement du centre-bourg. L’objectif est de léguer ce patrimoine aux générations futures, en le préservant et en le valorisant.

La réunion s’est terminée avec un tour d’horizon des projets à venir ou en réflexion : la création d’une aire de camping-car derrière le terrain de tennis et situé à proximité de la piste cyclable transfrontalière et du sentier d’excellence, la modernisation de l’éclairage public, une étude énergétique sur les bâtiments communaux, le lancement de réflexions avec les partenaires allemands sur des sujets comme la santé, l’éducation.